Altaprofits vie

La plate-forme électronique Altaprofits propose aux internautes la souscription de deux contrats d’assurance vie distincts : Altaprofits Vie et Abivie.

La première offre, Altaprofits Vie, accessible à partir d’un dépôt initial de 1 200 € ou de 75 €, si le souscripteur choisit d’effectuer des versements programmés, se trouve garantie par Generali et permet donc, à ce titre, d’investir sur le fonds en euros de cette enseigne, Eurossima dont la performance, en 2009, a atteint les 4,05 %. Géré, dans le cadre d’une gestion pilotée, par Lazard Frères Gestion, ce contrat donne la possibilité de répartir son épargne selon dix niveaux de risques différents. Si le souscripteur choisit, en revanche, le mode de gestion libre, celui-ci peut alors investir son capital le fonds en euros précédemment cité ainsi que sur 305 supports en unités de compte relativement diversifiés et performants. Une gestion assistée avec l’Asset Allocator permet également d’obtenir un rendement plus avantageux, de l’ordre de 12 % supplémentaires en moyenne par an.

La seconde formule, Abivie, assurée par ACMN, peut être souscrite grâce à un premier versement de 1 000 €, et propose, pour sa part, deux fonds en euros : Internet Opportunités ayant obtenu un rendement de 4,60 %, en 2009, et Sélection Rendement, dont le résultat a atteint 4,20 %, lors de cette même période. Administré par DWS, ce contrat permet, en gestion pilotée, d’aborder ses placements selon trois niveaux de risques distincts. La gestion libre de cet investissement laisse, quant à elle, le libre choix à l’épargnant d’effectuer ses versements tant sur les deux fonds en euros proposés que sur les 261 autres produits en unités de compte disponibles dans le cadre de cette offre.

Sans aucun frais de dossier, d’entrée ni de sortie, les tarifs de ces produits présentent d’autres similitudes telles que le montant des versements complémentaires qui doivent respecter, pour chacun de ces deux contrats un minimum de 450 €, voire de 75 € mensuels si ceux-ci sont programmés. La somme minimum à allouer à chacun des fonds choisis doit également rester supérieure à 15 € quelque soit le contrat souscrit.

En revanche des différences permettent, tout de même, de distinguer chacune de ces formules, notamment pour ce qui concerne les frais de gestion. Altaprofits Vie présente, par exemple des frais de gestion de 0,60 % sur le fonds en euros et de 0,84 % sur les supports en unités de compte, tandis que Abivie bénéficie d’une tarification unique, de 0,60 %, quelque soit le produit sur lequel est placé le capital. Cette seconde offre affiche, cependant, des frais de gestion pilotée, de 0,24 %, alors que ceux-ci étant inclus dans la première.

Les frais d’arbitrage gratuits, pour le contrat Abivie, permettent également de le différencier d’Altaprofits Vie, puisque seuls les six premiers arbitrages de l’année y sont offerts, les suivants coûtant 15 € l’unité ; les arbitrages programmés sont aussi possibles avec ce dernier contrat pourvu qu’ils portent sur un montant minimum mensuel de 75 €. Les rachats partiels et les rachats partiels programmés répondent, eux aussi, à des règles différentes selon la formule souscrite : ainsi, pouvant intervenir, à tout moment, un retrait partiel ponctuel doit respecter un minimum de 500 €, avec Abivie, et de 1 500 €, s’il s’agit d’Altaprofits Vie, des retraits partiels programmés doivent, pour leur part, rester supérieurs à 100 € par mois, dans le cadre d’Abivie, et de 150 € mensuels, pour Altaprofits Vie.

Si la garantie décès plancher est présente dans chacune des deux offres, la garantie décès plancher majorée n’est proposée que pour Altaprofits Vie. A l’inverse, les systèmes automatiques aidant à la gestion du placement sont davantage disponibles, avec Abivie, et également moins coûteux. Ainsi, la dynamisation, le rééquilibrage et le stop loss absolu sont offerts, dans le cadre de la formule Abivie ne sont même pas proposés, lorsqu’il s’agit d’Altaprofits Vie, tandis que l’écrêtage des plus-values, gratuit, dans le premier cas, revient à 0,50 % des sommes transférées, pour le second, ce dernier pourcentage correspondant également au prix du stop loss relatif disponible dans ce même contrat alors qu’il est absent du précédent.

Chacun de ces deux contrats d’assurance vie présente donc ses propres caractéristiques qui permettent à tous les épargnants de trouver la formule la plus adaptée à leur besoin ou de diversifier ses investissements en en souscrivant un de chaque.

Les commentaires sont fermés.